Alphonse RATISBONNE
Les écoles de Notre-Dame de Sion sont issues de la congrégation religieuse des soeurs de Notre Dame de Sion créée par Theodore Ratisbonne (1802-1884).

Issu d'une famille juive de Strasbourg il se convertit au christianisme et devient prêtre. Puis en 1842, son frère Alphonse est témoin d'une apparition de Marie et reçoit le don de la foi chrétienne.


À la suite de cet événement Théodore fonde en 1843 la congrégation de Notre-Dame de Sion. Depuis son origine, et pendant plus de 100 ans, les sœurs de Notre-Dame de Sion ont vécu leur vocation essentiellement dans des œuvres d'éducation ouverte à tous les milieux et à toutes les religions : Juifs, Musulmans, Chrétiens de différentes confessions, ce qui pour l'enseignement catholique de l'époque était nouveau.

Théodore RATISBONNE
En 1940, dans le désarroi de l’exode provoqué par la guerre, quelques religieuses de Notre Dame de Sion quittent Strasbourg et viennent s'installer provisoirement dans une villa de Grenoble. Le provisoire se prolonge.